Auteur : Vincent CARLOTTI

Assistons nous au retour de la chienlit ?

La réforme, oui , la chienlit, non !  aurait déclaré le Général De Gaulle , d’après le Premier ministre  Georges Pompidou répondant aux journalistes à la sortie d’un conseil des Ministres. Nous avons en Corse un vieux proverbe qui dit  » e fune longe diventanu serpi » . Mot à mot, les longues cordes se transforment en serpents. On est encore loin de la sortie du conflit sur les retraites, de nombreuses étapes restent à franchir, depuis le passage en conseil des ministres, la discussion à l’Assemblée Nationale, puis  au Sénat, et ensuite les discussions sur le financement dont le Premier Ministre a fixé...

Read More

Ethique et Politique : nihil novi sub sole

L’assemblée de Corse s’est livrée hier à une séance au demeurant assez convenue sur le thème de l’Ethique en politique. Non que le sujet ne soit pas intéressant, il l’est vraiment, mais parce que l’intrusion dont je n’ai pas bien compris l’intérêt dans ce débat de la politique politicienne l’a privé de l’importance qu’il aurait dû, et qu’il doit avoir. C’est Jean François Casalta, élu PNC et candidat aux prochaines municipales à Ajaccio qui , par le biais d’une motion dont la presse s’est fait largement l’écho, a si je puis dire ouvert le feu. Personne ne me soupçonnera, j’imagine, d’être...

Read More

Violence clandestine: le retour ?

L’attentat de Rundinara, visant les villas de Pierre FERRACCI a donc été revendiqué par le FLNC du 22 Octobre. Cette organisation ne s’était plus manifestée depuis 2016, quand elle avait lors d’une conférence de presse annoncé une trêve illimitée. Un communiqué de deux pages a été adressé aux médias ou l’organisation clandestine adresse un certain nombre de messages et d’avertissements qui laissent  présager une reprise de ses actions. D’abord, et pour que les choses soient claires  personne  ne peut accepter comme une fatalité que la violence clandestine puisse reprendre son cours. Elle a occasionné beaucoup de drames et de dégâts dont les...

Read More

Fraudes à la PAC . A quoi joue l’Etat en Corse ?

Dans le quotidien Corse Matin de ce  jour, cet article concernant les fraudes aux primes de la PAC dans le sud de la Corse. Quatre exploitants agricoles  seront déférés devant le tribunal correctionnel d’Ajaccio pour être jugés pour des faits de blanchiment d’argent et escroquerie en bande organisée, selon les déclarations du Procureur,.. Les prévenus comparaîtront devant le tribunal correctionnel d’Ajaccio le 7 avril 2020. Ils sont, jusqu’à ce que le Tribunal en décide autrement, innocents des faits qui leurs sont reprochés , et bénéficient de la présomption d’innocence. L’association anti-corruption ANTICOR avait été saisie par un groupe de lanceurs d’alerte...

Read More

Dérive mafieuse en Corse ? Collectifs ou Autruches.

Le 15 novembre 2012, il y a tout juste 7 ans , le Premier Ministre Jean Marc Ayrault déclare à Ajaccio: la mafia est à l’oeuvre en Corse. Le 8 mai 2013 c’est Manuel Valls, Ministre de l’intérieur qui l’évoque dans un entretien avec l’Express, et toujours le 15 novembre, Christiane Taubira, Ministre de la Justice n’exclut pas la création d’un  pôle anti-Mafia. Mais ça , c’était avant. Depuis comme chacun sait  le « Nouveau Monde » est arrivé sur notre pays comme le Saint Esprit sur les apôtres et , dieu merci, aujourd’hui tout va mieux comme on peut l’observer tous les jours en Corse,...

Read More

A propos de Vincent CARLOTTI

Vincent CARLOTTI est un homme politique français, né à Aléria le 3 mai 1942.

Ancien élève de l'Institut National Agronomique et Ingénieur en Informatique, il est le fondateur de la société informatique SITEC en Corse.

Ancien secrétaire fédéral du PS de Haute Corse et ancien maire d'Aléria, il a été également Vice Président de la première Assemblée de Corse.

Fondateur du Club "La gauche autonomiste", Vincent CARLOTTI est également responsable de la section Corse du mouvement ANTICOR.

Abonnez vous à ma liste de diffusion !

Catégories